DANSE HADRA*hadra veut dire présence en arabe (2008-2011)

 

Cette association est un collectif d’artistes et d’amoureux des danses du monde arabe que  réunit le souci de promouvoir une expression artistique nouvelle, dans un esprit de découverte, de rencontres et d’échanges interculturels et interdisciplinaires, en direction des publics professionnels et amateurs.

Elle a pour but de : 

- faire ressortir l’universalité de ces danses. De développer, de créer, de promouvoir, et de diffuser une expression dansée issue du monde arabe nourrie d’une connaissance anthropologique,  pour  une écriture scénique nouvelle et contemporaine en relation avec l’esprit et la symbolique de ces danses, et inspirée des techniques de scène d’Orient et d’Occident   

- valoriser cette pratique non codifiée sur la scène artistique française et européenne afin de créer un espace de rencontre avec d’autres disciplines et de la placer dans un contexte socio culturel et inter culturel dynamique

- œuvrer  à la reconnaissance de cette expression artistique par les institutions,

 - ouvrir une fenêtre sur un aspect méconnu de la culture arabo-berbère. Et donner une référence culturelle de qualité à la jeunesse issue de l’immigration .


  Moyens d’action

- l’enseignement  par le biais d’ateliers de pratique artistique et d’initiation (danse, musique, chant) ; master classes, cours et stage en direction de tous  publics : amateurs,  professionnels ou scolaires 

- l’organisation de rencontres, conférences, colloques, expositions, publications et spectacles vivants et de rue, ainsi que toute initiative pouvant aider à la réalisation des objectifs de l’association 

 

-le soutien logistique, technique et administratif des artistes adhérents nécessaires  à leur promotion.

 

      Depuis sa création, en mars 2008, DANSE HADRA a organisé maints évènements autour des danses du monde arabe.
Durant toute l'année 2008, des stages découvertes des danses du Maghreb, intitulé Tour d'horizon des danses du monde arabe.(Danses algériennes, danse égyptienne, danse bédouine de Tunisie, danses marocaines,
de la danse du ventre à la danse de transe)
-
Des spectacles réunissants les artistes sympathisants de l'association, et partageant la même passion que Saâdia Souyah autour du patrimoine dansé et musical de ces cultures,
pour un renouvellement contemporain.Ainsi deux spectacles intitulés
Variations orientales, (2008 ; 2009) ont ils pu être produit pour clore l'année , à l'issue des stages découverte.
ou des formations professionnelles antérieures, et permettant aux élèves , telles, Nuria Rovira Salat, Yasmina Brunet, de montrer leur cheminement.
Les deux créations, lila, projet réunissant Fadhel Messaoudi  (Chant,luth, percussion), Samir Inal,(derbouka, riqq, qarqabous) autour de Saâdia Souyah, ainsi que plus récemment, Yacine Ayari (Nay), et Mehdi Chaïb Ben Haddou (gumbri, percussion)
.
Ainsi qu'Eclats de femmes,
 chorégraphie pour 5 danseuses de Saâdia Souyah, et dansé avec Yasmina Brunet, Sonia Sellak, Zina Medjkoune, et Nuria Rovira Salat.

Un 3e projet , pour 3 danseuses est en cours autour de la musique du Nil, intitulé Source
dont une première ébauche a vu le jour au mois de mai 2009.C'est ce que nous avons présenté avec Nuria, comme fruit de la brève rencontre avec les musiciens de Louxor. L'association a organisé (un stage au pied levé )pour profiter de leur passage dans la région parisienne.Depuis juillet 2009, des cycles de stage professionnels sont proposé aux artistes
ou amateurs passionné(e)s, et désirant approffondir leur pratique de la danse orientale. Ainsi, nous avons pu organisé un stage de 90 heures en juillet. Un autre cycle est à venir, d'octobre 2009 à avril 2010 (150 heures).
Des stages découvertes vont avoir lieu , également, une fois par mois.

DANSE HADRA, et moi-même, tenons à  vous remercier, vous tous qui avez soutenu notre action, en nous apportant votre aide matérielle, et votre soutien,
Merci à Karima Aouaraghe (graphiste, webmaster, "consulting") pour son soutien amical, et professionnel (éclairé), pour tous les beaux visuels qu'elle a réalisé.Merci à Malika Souyah (rédactrice), qui a toujours répondu présent, avec toute son efficacité, et son attention bienveillante.Merci à Monique Rouville (graphisme),
Simone Couvret (schéma corporel et âme), Nouara Benai, Heba Derrouiche, Kamel Boudebza, Anne-Laure Jaffrelo, Camille Moulonguet, Mofida Aissaoui, fouzia & dominique Dauchez,  Samia Hassouni, Ali Guessoum (graphisme), Virginie Rémy, Anne Karine Court-Payen, Fathia Benchellal, Meriem Ayoub, Emna Ouertani, Anna Alexandre, Mounira Yagoubi, Emmanuel Barraud, Erwan Fichou (photographe), Jean-Marc Armani (photographe), Catherine Larivière (Photographe), Samir Abdallah (réalisateur), , Sonia Sellak, Patrick Kaiser, Eve Zheim (photographe), Jean Goussebaire, à Micadanse, en la personne de Pascal Delabouglise et Ermerantienne, à Lydia Gouévic, Laurent  Touchard, et Vincent  et  du centre d'animation des Amandiers dans le 20e, toute la famille Souyah, Isabelle Lorrente (monteuse), Eve alexandre, à Fadhel Messaoudi, Samir Inal, Emmanuelle Chérioux.
Merci, également, à vous tous et toutes qui soutenez notre association, en venant à nos évènements, en adhérant, tout simplement parce que vous aimez ce projet.


Saâdia Souyah & l'équipe de DANSE HADRA

Retour à l'accueil